Endless Pools

Nagez dans nos piscines. Faites l'expérience de ce qu'il y a de mieux.

5 Raisons pour lesquelles cette Ultrawoman adore son Endless Pool

« Vous pouvez nager jusqu'à la fin des temps. Vous ne pouvez pas courir jusqu'à la fin des temps. La natation est si douce pour le corps. » Ce sont les arguments que le mari de Linda H. à utiliser pour la convaincre d'acheter une Endless Pool®.

C'était en 2010, alors qu'elle ne participait à des triathlons que depuis quelques années. Elle n'était pas certaine de continuer à pratiquer plusieurs sports, mais maintenant elle est heureuse d'avoir fait cet achat. « J'adore vraiment la piscine » déclare-t-elle depuis sa maison au Nevada. « Elle m'a apporté beaucoup plus que ce que j'imaginais. »


Un simple espace dans un garage pour une piscine d'entraînement de classe mondiale, c'est tout ce dont Linda a besoin pour s'entraîner sérieusement dans l'Endless Pools pour le triathlon Ultraman de trois jours et de 515 km. « J'adore vraiment, vraiment ma piscine », dit-elle avec enthousiasme. « Elle m'a apporté beaucoup plus que ce que j'imaginais ! » 


De la course au triathlon

« J'ai commencé à faire des triathlons il y a environ 10 ou 12 ans », se rappelle-t-elle. « Tous mes amis courent. J'avais peur d'abîmer mon corps. J'avais déjà des douleurs articulaires. J'ai commencé à faire des triathlons pour améliorer mon endurance sans me stresser et surtout pour réduire l'impact de la course à pied et incorporer le faible impact du cyclisme et de la natation.

En 2010, elle a effectué son premier triathlon IRONMAN®, en terminant en moins de 14,5 heures. « Je n'ai jamais été rapide », admet-elle pour expliquer pourquoi elle se concentre sur les épreuves d'endurance.

Cette année-là, elle a eu la chance de participer aux Championnats du monde d'IRONMAN à Kona, en obtenant un billet d'entrée au premier tirage au sort. C'est à l'exposition de l'événement qu'elle a essayé l'Endless Pool® pour la première fois.


Entraînement au triathlon à la maison

« Je nageais vraiment mal, » se confit Linda. Au départ, elle ne pouvait même pas mettre la tête sous l'eau. « Je ne pourrais pas du tout m'entraîner sans mon Endless Pool. »

« Je voulais m'entraîner jusqu'à quatre heures et demi par jour » pour les compétitions Ultraman, une série de triathlons de 515 km sur trois jours, qui débute par 10 km de natation. « Je ne connais aucune piscine assez près de chez moi où je peux nager assez longtemps pour voir mon temps sur 10 km, » déclare Linda.

« Normalement, je nage une heure à la fois » dans la piscine publique, parce que c'était la durée maximum autorisée ; une fois que son Endless Pool a été installée, elle a pu repousser ses limites. « J'ai commencé à ajouter 5 minutes par semaine à mes longues séances de natation. »


5 Raisons de nager à la maison

  1. Commodité : « Je l'adore parce que je peux nager quand je veux ! À l'heure où je vous parle il y a 40 cm de neige dehors et la piscine publique la plus proche se trouve à 25 km. »

  2. La sensation d'eau libre : Pour un triathlète, l'avantage le plus direct de l'Endless Pool est son courant de nage bien connu. « La turbine de nage reproduit de manière beaucoup plus réaliste la sensation sans tous les virages, surtout lorsque vous nagez sur des milliers de mètres. »

  3. Nage plus efficace : Le courant est entièrement ajustable, mais quel que soit le réglage, il lui fournit tout ce dont elle a besoin. « Étant donné que la pompe est [à une] vitesse constante, je suis tout le temps consciente de ma vitesse. Je n'ai pas tendance à me traîner plus tard sur les longues distances. »

  4. Faible teneur en chlore : « Ce qui est merveilleux avec l'Endless Pool, c'est que vous n'êtes pas exposé à tous les produits chimiques présents dans une piscine normale, » remarque Linda. Elle se souvient avoir nagé dans une piscine chlorée de 50 m, alors qu'elle portait une marque prisée de bandeau de kinésiologie. Elle avait nagé plus de trois heures, pendant lesquelles le « bandeau est passé du noir au gris clair ! »

  5. Récupération : Son mari, John, qui est également un triathlète, « adore la piscine. Après avoir couru longtemps, vous entrez dans la piscine, nagez pendant une heure et vous vous sentez mieux. »


La suite

Avec l'Endless Pool incorporée à son arsenal d'entraînement, Linda ne montre pas de signes de ralentissement. « J'ai terminé 15 Ironmans et Ultramans et j'ai été à Kona trois fois – deux fois par tirage au sort et la troisième fois, j'ai gagné ma catégorie d'âge à Lake Tahoe. »

Elle s'entraîne actuellement pour le Florida Double ANVIL, une distance « iron » double qui débute par 7 km de nage. Avec son programme d'entraînement hebdomadaire de 20 à 30 heures, boosté par la commodité d'être chez elle, elle est certaine qu'elle sera prête pour ce défi.

Ultraman Training

Linda peut faire du vélo sur place dans son garage, à quelques pas de son système Endless Pool de nage sur place. Alors qu'elle se prépare pour l'épreuve de natation de 7 km du Florida Double ANVIL, elle déclare : « Je n'aurais vraiment pas pu m'entraîner sans mon Endless Pool ». C'est la commodité de s'entraîner chez elle et la sensation d'eau libre du courant Endless Pools qui figurent parmi les raisons principales pour lesquelles elle l'utilise dans le cadre de son entraînement de triathlon.


Nouvelles


Contactez-nous 0800-911182

Demandez votre kit d'idée GRATUIT

Vous pouvez aisément accepter ou rejeter les cookies sur ce site en cliquant sur l'un des deux liens suivants: